« Différent comme tout le monde »

L'ASSOCIATION


a pour objectif de sensibiliser les élèves de 5ème des collèges à la différence et aux différents handicaps.

different comme DCTLM
different-comme-tout-le-monde

Depuis la création des journées handicitoyennes,
35 000 collégiens ont été sensibilisés
.

QUATRE ASSOCIATIONS DCTLM RÉGIONALES OU DÉPARTEMENTALES DONT UNE EN GIRONDE TROIS DÉLÉGATIONS.

Par l’organisation de journées handicitoyennes dans plusieurs villes des régions Occitanie, PACA, Nouvelle Aquitaine, Normandie, Les Hauts de France et aussi d’événements ludo-pédagogiques. Ces associations ont l’ambition de faire l’apprentissage du « vivre ensemble » par des mises en situation de handicap, des rencontres et débats ou encore des témoignages de personnes en situation de handicap.
Ces mises en situation sont organisées par nombre d’associations de personnes en situation handicap.

À la fin de chaque demi-journée et après avoir participé aux ateliers, les collégiens reçoivent un diplôme handicitoyen qui consacre leur implication et leur sensibilisation aux divers handicaps.

 

diffusion des journées handicitoyennes

 

carte-different-comme-tout le monde

LE PRINCIPE

La Différence ça s’apprend !

Aller plus loin dans la rencontre avec cet autre semblable et si différent à la fois pour favoriser le « vivre ensemble » .
Se laisser « bousculer » et vivre ce moment comme une expérience de vie.
Prendre conscience que l’inclusion des personnes en situation de handicap est souhaitable à tous les niveaux de la vie quotidienne et citoyenne.
Gagner ainsi en maturité, prendre conscience d’une situation qui nous était jusque-là bien souvent inconnue.
Prendre conscience que le handicap n’est pas toujours visible.

Des parcours ludiques et pédagogiques pour comprendre

Les collégiens explorent, durant une demi-journée, des parcours organisés par des associations de personnes en situation de handicap avec comme fil conducteur la sensibilisation à la différence.

l’Education Nationale apporte une participation active et volontariste qui permet de nombreux inscriptions de collégiens.

UN CONCEPT INÉDIT

avec pour fil conducteur 3 parcours

L’accessibilité et la citoyenneté

Des ateliers permettront aux collégiens de se glisser dans la peau de personnes en situation de handicap (rouler en fauteuil, marcher avec une canne blanche, sculpter les yeux bandés, s’initier à la LSF, porter des vêtements lourds pour ressentir le poids de l’âge, jouer au football avec un casque anti-bruit;

L’accessibilité à l’emploi

Une scénographie originale intégrant des vidéos, des photos, des reportages, des témoignages et des échanges avec des adultes handicapés, des handisportifs et des salariés d’entreprises.

L’accessibilité à la culture et aux loisirs

Des mises en situations, des ateliers, des démonstrations.
Un diplôme handicitoyen couronne la fin du parcours.

avec

l’Education Nationale apporte une participation active et volontariste qui permet de nombreuses inscriptions de collégiens.

EDUCATION-NATIONALE-ACADEMI
EQUIPE DCTLM33 2022
different-COMME-TOUT-LE-MONDE-GIRONDE-logo

L’ÉQUIPE

PRÉSIDENT : Denis Hadamar

VICE-PRÉSIDENTE : Dominique Vatan

SECRÉTAIRE ADJOINTE : Bernadette  Grethen

TRÉSORIER : Bernard Roustit

LOGISTIQUE : Éric GROISILLIER Bernadette GRETHEN

CONTACT HANDISPORT : Grégoire VOISIN – Michel DELBREL

Contact Presse Médias : Gérard SAGNES

ENVIRONNEMENT : André DELHAYE 

L’HISTOIRE

Le préfet Jean-Christophe Parisot de Bayard est l’initiateur de la première association DCTLM née en 2014 en Occitanie.
L’association « Différent comme tout le monde »  Gironde est parrainée par Eric Molinié, secrétaire général de DALKIA et par Perle Bouge, championne Paralympique en Aviron .

Jean-Christophe Parisot

Jean-Christophe Parisot

Préfet en mission de service public, chargé de la lutte contre l’exclusion, décédé le 18/10/20.
« Jamais la République n’a eu autant besoin de faire vivre cet enseignement, en France comme dans l’Hérault. En effet, comment parler de fraternité si une partie de nos concitoyens se trouve exclue du fait de leur handicap ? L’accès à l’emploi, aux études, à la culture, aux sports aux loisirs doit être ouvert à tous et ce n’est pas parce qu’on ne marche pas, voit pas ou n’entend pas qu’on a vocation à rester enfermé chez soi ! L’opération DCTLM, c’est la promesse qu’une nouvelle génération de citoyens va changer le regard sur l’autre.

Accepter l’autre tel qu’il est exige de faire tomber les peurs. Si 25000 enfants ont déjà participé aux ateliers proposés en cinq ans, c’est grâce à la mobilisation coordonnée des bénévoles, des associations, des enseignants et des rectorats.

Merci à tous ceux qui rejoignent cette grande aventure humaine et citoyenne ! Montpellier, qui est le berceau de cet extraordinaire mouvement, sait entretenir cet accueil privilégié. « 

molinie-edf

Eric Molinié

Secrétaire général de DALKIA et Président de la Commission éthique et déontologie du groupe EDF   » Je soutiens avec enthousiasme cette initiative, pour deux raisons. D’abord, parce que tout commence à l’école. Quand l’enfant sort de son cercle fondateur qu’est la famille, son premier contact extérieur est l’école. Celle-ci doit être accueillante, inclusive, et permettre à tout enfant en situation de handicap de tracer une route vers une éducation, une formation, un métier. Cette première étape conditionne toutes les autres. Il est donc important de sensibiliser à la fois le corps professoral et les autres élèves pour que cela se passe bien pour chacun, qui est différent comme tout le monde ! La deuxième raison, c’est que cette initiative vient des territoires, du terrain. Elle est incarnée par des hommes et des femmes engagés. Elle n’est pas l’application froide d’une directive ministérielle venue de Paris. Je me réjouis de venir partager nos convictions en novembre prochain à Bordeaux. » 

perle-bouge

Perle Bouge

Championne Paralympique Aviron Membre du Comité Régional Handisport Nouvelle Aquitaine

« Le handicap ne doit pas empêcher de faire ce que l’on aime… la vie est belle, il faut garder le sourire.. »

« Je suis surprise par la maturité de certaines questions posées par les collégiens et de l’intérêt suscité sur la question des handicaps. »

«Je suis heureuse et fière de partager ces valeurs qui visent l’inclusion des personnes en situation de handicap, dans le monde de l’enseignement, dans le sport, dans la Société tout simplement »

les objectifs

Sensibiliser

changer le regard sur le handicap dès le plus jeune âge.

Comprendre

ce que signifie être différent dans son corps et dans son psychisme.

Aider

épauler et faire connaître les associations de personnes handicapées.

Vous êtes adhérent à notre association ! Vous êtes donateur !
Grâce à vous et avec vous, la mobilisation et la sensibilisation des collégiens aux handicaps prend une toute autre dimension et permet d’envisager de nouveaux projets au delà des limites de la Gironde en Nouvelle-Aquitaine.
Par votre présence au sein de l’association et votre générosité, vous participez au financement de cette action qui vise à favoriser l’inclusion scolaire et universitaire des « Jeunes autrement capables » dans notre société.

NOUS AVONS BESOINS De

ADHÉRENTS, DONATEURS

ET DE

partenaires

Institutionnel, Associatif, Entreprise ou Individuel

Ces Journées Handicitoyennes ont besoin du concours et de la participation de partenaires : entreprises, institutions, médias, dons de particuliers

contactez-nous

 

Vous êtes :

13 + 3 =

Share This